Breaking News …. Deux journées à Saumur aux Rencontres de l’Equitation de Tradition Française

 

Dans l’été, Butet Sellier proposait d’offrir à un cavalier propriétaire d’une selle Butet la participation aux Rencontres de l’équitation de tradition française (retf) à Saumur les 13 et 14 octobre. Les Rtef sont le fruit d’une large reflexion – le but de ces deux journées est de diffuser et faire connaitre les principes d’une équitation basée sur l’harmonie et la confiance entre le cheval et son cavalier. Au programme, beaucoup d’intervenants conférenciers et d’échanges sous forme de « colloques » sur différents thèmes en lien avec l’équitation traditionnelle française et bien sur une mise en pratique avec un intervenant prestigieux de sa discipline. Le tout dans LA ville du cheval en France : Saumur quoi !!!  

Me voilà donc sélectionnée « Cavalière Butet » avec mon super Poupou pour participer aux deux journées dans le groupe CSO animé par George Morris. Pour les incultes, George est un très grand cavalier américain, titré aux JO, chef d’équipe USA et sélectionneur de l’équipe du Brésil depuis 2016 – tu l’as compris j’avais donc à faire à un vrai homme de cheval, plutôt situé dans le haut du panier ! C’était même un honneur de participer à deux leçons dont un cours individuel avec un homme de cette qualité !

C’était la première fois que je mettais les pieds à l’Ecole Nationale d’Equitation de Saumur, j’en avais entendu que du bien et franchement je n’ai pas été déçue ! Les installations de l’école sont dingues !! Le site est immense, il y a des chevaux partout, des carrières à ne pas quoi savoir en faire et plusieurs manèges pour compléter l’ensemble … la pièce maîtresse étant le manège principal où les écuyers donnent les représentations des Galas du Cadre Noir ! Si tu n’y as jamais été, je te conseille fortement une virée sous peu histoire de vivre au rythme des écuyers et de respirer l’odeur de cette équitation traditionnelle française !!

L’endroit est super impressionnant, heureusement j’ai été très bien accueillie par Anne, responsable communication et marketing de chez Butet qui m’a fait faire le tour de toutes les installations pour prendre mes marques ! On s’est ensuite attelé à faire découvrir l’endroit à Poupou histoire qu’il soit à l’aise dans cet environnement pour le premier cours du lendemain ! Il a plutôt bien kiffé son dortoir – plutôt chic, ça change des boxes en plastique démontable des concours – bien à son gout et à son aise dans les anciennes écuries du Cadre Noir !

 

Le premier dîner avec l’équipe de l’IFCE organisatrice des rencontres, les intervenants des différentes disciplines et leurs élèves a permis de faire plus ample connaissance entre nous dans une ambiance décontractée ! C’était l’occasion d’échanger et de mettre des noms sur des visages, j’avais entre autre comme voisin de table un chouette cavalier de dressage, Alain François (Saumur Dressage) qui s’est révélé être une superbe rencontre, le producteur de l’amour est dans le pré – avis aux intéressés – et une responsable des classements au patrimoine culturel de l’Unesco (oui oui oui l’équitation de tradition française fait partie du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco) .

Le jeudi c’était matinée studieuse, après une bonne balade matinale avec Poupou dans les chemins sablés de l’ENE, petit passage éclair à la présentation des « Rencontres de l’Equitation de tradition Française et les réflexions des intervenants à ce sujet  – Le thème de l’année c’était la Transmission avec des questions du genre « En quoi les aspects scientifiques de l’équitation peuvent aider à faire évoluer la tradition, voire à moderniser les aspects pratiques ? En quoi la théorie de l’apprentissage appliquée aux chevaux est-elle pertinente pour faciliter leur dressage … ? »

On ne va pas se mentir, je suis incapable de rester assise sur une chaise plus de 10 mins sans gigoter à écouter des conférenciers – des traumatismes d’école je suppose – Anne a donc abrégé mes souffrances et nous voilà en route pour aller visiter les ateliers Butet !

Super moment, l’équipe est adorable et c’est passionnant de voir comment les selles sont faites! Le savoir-faire français les poussins, je vous le dis c’est quand même quelque chose ! J’étais littéralement absorbée et en admiration devant l’ensemble des étapes et toutes les mains qui façonnent, découpent, cousent et assemblent les pièces les unes avec les autres pour qu’on pose notre royal fessier sur une jolie selle en cuir qui a été réalisée spécialement pour notre cheval et notre morphologie ! Toutes des pièces qui sortent de là sont des objets uniques ! Et l’odeur dans l’atelier les poussins … ça sent tellement bon le cuir !!! Bref tu l’as compris, j’ai passé un super moment !!

De retour à l’ENE, c’était l’heure de se mettre en selle pour le premier cours en carrière avec George Morris. Autant te dire que j’étais méga pas sereine – trop de stress et d’appréhension ! Au final, une fois en selle, j’ai retrouvé mon sang froid et mon fidèle Poupou, lui aussi un peu impressionné, s’est montré tout à fait à la hauteur et très à l’écoute. George Morris est un personnage plutôt impressionnant (malgré son grand âge) – avec son super accent américain et sa voix très grave – tu comprends vite que ce n’est pas un rigolo et que tu vas en baver pendant 2 heures !

Au menu de la séance : mobilisation du corps du cheval, épaules et hanches, changements de pieds, galop à faux … Apres mise en route de poupou, il s’attaque à ta position ! Et là, les poussins c’était gratiné – parce que notre ami George, il prône une équitation très en équilibre sur ses deux pieds la fameuse « Jumping position » avec des mains très hautes et bien fixes dans l’idée d’assoir notre cheval et de l’avoir parfaitement en équilibre … et nous, pauvres frenchy on adore être bien assis dans notre selle, les épaules bien en arrière pour ne pas rebondir et les mains qui trifouillent sans arrêt la bouche pour faire céder notre pauvre cheval et sa bouche en acier massif !

Une fois que les couples « cavalier cheval » ressemblent un peu à quelque chose (on était 3 cavaliers), on passe au travail à l’obstacle ! L’idée était de mettre en application tout le travail sur le plat (autant que ça serve à quelque chose toute cette torture). Sur une base de cavaletis, on a du montrer tout notre talent pour gérer la place dans les abords (près, très près ou un peu éloigné), rajouter ou enlever une foulée dans une ligne, faire de parfait changement de pieds, le tout dans la plus grande décontraction et le calme ! 1h30 plus tard, on avait tous les deux notre dose, un big smile au milieu de la figure et même un petit compliment de la part de George (consécration)!

Le vendredi c’était LE Grand jour – jour de gloire de Poupou qui a fait ses premiers pas dans le grand manège pour les sessions pratiques devant un public en délire. Moi et mon courage légendaire, on avait envie de s’enfoncer sous terre – Poupou pas vraiment un fan des manèges me faisait douter de notre heure en solo avec Georges ! Au final, tout s’est super bien passé, je n’ai pas fait de bourdes (si on fait abstraction de la mini georgette), Poupou se l’est un peu joué haute école au moment de faire quelques petites épaules en dedans mais comment lui en vouloir, on foulait quand même le sable du Cadre Noir, ça a dû lui donner des ailes !! Même principe de travail que la veille, un bon début sur le plat – très très important – mobilisation des hanches et épaules puis travail à l’obstacle dans le même esprit que la veille avec focus sur la position ! Georges voulait nous ramener avec lui aux USA et m’a même lancé un « excellent » bien américain – seule chose que j’ai compris sans l’aide de la traductrice-  au moment de ma sortie glorieuse de la piste aux étoiles !

C’était donc un moment de pur bonheur, mon petit poupou qui ne s’est pas démonté et ne m’a pas lâché malgré mon stress et sa propre pression de l’environnement ! On s’est tout bonnement régalé – alors pour tout ça un immense merci à Anne, Laurent et Arnaud de chez Butet pour ces merveilleux souvenirs, à Flora de l’IFCE pour l’accueil sur le site et une dédicace à Geroge :« Thank You George, you rock ».

En ce qui concerne les activités de l’IFCE (école supérieur du cheval et de l’équitation), de nombreuses formations sont proposées, si vous avez envie de faire du cheval votre métier, il y a forcément une formation pour vous. Tous les métiers (ou presque) y sont enseignés et sont répartis entre Saumur et le Haras du Pin :

  • devenir enseignant, gérer une structure équestre, formation sport (obtenir un diplôme en pratiquant la compétition de haut niveau), devenir cavalier d’entrainement du Cadre Noir, cavalier préparateur et valorisation du jeune cheval, groom international, CAP et Brevet sellerie-harnacheur, stages maréchalerie, certificat de spécialisation « utilisation de chevaux attelés» …

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’IFCE.

Ps : les photos ne sont pas libres de droit  // 

©Franck Simon ©Butet  ©Cavalcades by Nana-Cerise

Si vous voulez en utiliser, merci de me poser la question 🙂 

LovetoLove

Nana-Cerise

 

Autres articles à ne surtout pas manquer !

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article :

  • rencontre de l’equitation traditionnelle française 
  • saumur  
  • george morris
  • butet sellier  
Publicités

11 réflexions sur “Breaking News …. Deux journées à Saumur aux Rencontres de l’Equitation de Tradition Française

    • Cavalcades by Nana-Cerise dit :

      ha ha ha !! non mais je te rassure je ne faisais pas la fière non plus 😉 😉 mais je recommande à tous les cavaliers de vivre cette expérience au moins une fois dans sa vie … Saumur c’est fiiiou tellement chouette !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.